Sélectionner une page

Hier, mardi 6 avril, nous avons levé les barricades. Après trois semaines, nous mettons fin à notre blocus.

Nous levons le blocage car nous estimons que nous en avons obtenu suffisamment, et qu’il était temps de redonner à chacune et chacun une vie normale à Grignon. Nous avons porté nos revendications au- delà d’AgroParisTech, nous nous sommes fait entendre, nous avons reçu un soutien massif et pluriel, et nous avons mis ces trois semaines à profit pour préparer la suite de la mobilisation.

Cette suite, nous l’espérons, sera à l’image du blocage de Grignon : fédératrice, participative et retentissantes. Les grilles sont ouvertes, les banderoles rangées : seules des photos et affiches dans l’amphithéâtre laissent une trace de ce que nous avons construit ici. Cependant, nous ne nous arrêtons pas là. Nous continuerons de porter nos revendications haut et fort, de questionner sans tabou, et de travailler pour que Grignon obtienne gain de cause.

Cette semaine, l’association identifiant notre mouvement sera créée. Nous vous communiquerons prochainement son nom, son logo, et son fonctionnement. Elle rassemblera tous ceux souhaitant s’investir dans le travail que nous avons entamé. Les prochaines semaines et prochains mois seront consacrés à étudier Grignon dans les moindres détails et connecter différents acteurs locaux et experts pour construire notre vision du futur du site.

Nous remercions encore une fois toutes les personnes qui nous ont soutenu dans notre démarche, nous les incitons à nous soutenir dans la poursuite des évènements. Nous aurons besoin de vous, de votre soutien.

Au-delà de l’aspect blocage, ces 3 semaines ont constitué pour nous une expérience humaine extrêmement enrichissante et formatrice. Nous en ressortons toutes et tous grandis et sommes convaincus d’avoir pleinement endossé nos responsabilités de talents d’une planète soutenable.

Les étudiants d’AgroParisTech

Quelques souvenirs de ces 3 semaines…